The Barr Brothers illuminent le Club Soda

The Barr Brothers illuminent le Club Soda
  • Date:
  • Author: Alixe HD
  • Category: Vu / Entendu

Quelle soirée mémorable organisée par le Festival Montréal en Lumière.

C’est dans un Club Soda à guichets fermés que les généreux frères Barr offrirent une prestation captivante. Parfois accompagnés d’une section de cuivres, leur son était riche et débordait largement du cadre des chansons de leur album éponyme. Dès le début, une solide interprétation de la nouvelle pièce Kisses for Chelsey donne des frissons. Avez-vous déjà entendu une harpe au son rock? Sarah Pagé donne le ton et n’hésite pas à mettre la guitare de Brad au défi lors des longues diversions, notamment lors de Old Mythologies et Deacon’s Son.

Bien que Beggar In The Morning éveille l’émotion du public, les Barr Brothers surprennent agréablement en invitant quatre amis percussionnistes (dont Robbie Kuster, batteur de Patrick Watson) à jouer avec des roues de vélo lors de la pièce Give The Devil Back His Heart. Le quatuor au mandat farfelu resta sur scène le temps de quelques envolées rythmées, pour ensuite laisser la place à Andrew, Brad et Sarah, qui n’en ont pas besoin de plus pour saturer la salle de leur musique intemporelle. Deux autres nouvelles chansons de qualité laissent présager un excitant album à venir. Une de celles-ci, aux riffs de guitare à la Black Keys, était si habilement œuvrée qu’elle me semblait familière.

Visiblement ému de l’accueil qu’on lui avait réservé, Brad Barr remercia le public de s’être présenté en si grand nombre. Bien qu’il qualifie leur cheminement de carrière de « slow building thing », on peut maintenant parler d’un groupe à l’aise sur scène, qui est là pour rester.  

 

Comments